La collection Ockhuisen:

Voitures Mercedes-Benz des années soixante-dix

107 série SL-Class Roadsters, 1971 - 1985

Au printemps 1971, une autre voiture de sport de production a été présentée avec le Type 350 SL, remplaçant la 280 SL, qui avait été construit depuis Janvier 1968. Techniquement, ce modèle était un tout nouveau développement qui n’avait presque rien en commun avec son prédécesseur. Cependant, les mêmes composants de base avaient déjà été utilisés dans d’autres modèles Mercedes-Benz : la suspension avant et la suspension de la roue arrière était essentiellement la même que celle des modèles « Stroke Eight » et le moteur V8 était une caractéristique familière des berlines, coupés et décapotables du type 3,5 SE 280.

Le Roadster R107

La série Mercedes-Benz R107 a été produite de 1971 à 1989.

237 287 voitures ont été construites.

107 série SLC Coupés, 1971 - 1981

Type 350 SLC, présenté au Salon de l’Automobile de Paris en Octobre 1971, est devenu le successeur des modèles coupé 280 SE et 280 SE 3.5. Ils n’avaient plus été produits depuis juin et août 1971 respectivement. En février 1972, quatre mois après la première, la production de la série du nouveau venu – à l’interne appelée C 107 – a commencé. Contrairement à ses prédécesseurs, le nouveau coupé n’était pas basé sur une limousine de la classe supérieure, mais plutôt était un modèle sœur de la 350 SL, présenté il ya six mois. À l’exception du toit dur du SLC, les deux variantes étaient identiques jusqu’au bord arrière de la porte. Les différences se sont manifestées dans la moitié arrière de la voiture. L’empattement, prolongé de 360 mm par rapport au SL, a permis un intérieur plus grand et quatre sièges grandeur nature.

Mercedes-Benz 500 SLC

Modèle phare des coupés de luxe basés sur le SL Roadster de la série modèle 107, produit de 1980 à 1981. Le 450 SLC 5.0 a été construit de 1978 à 1980 avec le même moteur.

116 séries S-Class Saloons, 1972 - 1980

En septembre 1972, une génération de voitures totalement neuve de la classe supérieure a été présentée au public. Pour la première fois, le nom «Mercedes-Benz Classe S» a été officiellement utilisé. Il a remplacé la série de modèles 108/109 et à ce moment-là se composait de types 280 S, 280 SE et 350 SE. Six mois plus tard, la berline classe S était également disponible avec une plus grande capacité de déplacement dans le moteur V8 de 4,5 litres, parallèle à la 450 SL et le 450 SLC. Dans le même temps, type 450 SEL a été lancé avec un empattement prolongé de 100 mm. Comme avec ses prédécesseurs, les passagers arrière ont ainsi bénéficié de l’espace nouvellement gagné pour les jambes. Depuis novembre 1973, la version prolongée était également disponible en tant que 350 SEL, depuis avril 1974 enfin aussi 280 SEL.

La Mercedes-Benz W116

La Mercedes-Benz W116 est une série de berlines de luxe phares produites de septembre 1972 à 1980. Les voitures W116 ont été les premiers modèles Mercedes-Benz à être officiellement appelés classe S, bien que les modèles de berlines antérieures avaient déjà été désignés officieusement avec la lettre «S» – pour Sonderklasse ou «classe spéciale».

123 berlines de série, 1975 - 1985

En janvier 1976, les modèles W 114/115 «Stroke Eight» ont été remplacés par une gamme de type entièrement reconstruite avec la désignation interne W 123. La famille modèle variait du Diesel 4 cylindres de 2,0 litres avec 55 ch au moteur à injection 6 cylindres de 2,8 litres avec 185 ch.

Baureihe W123 1976/1985.

Il s’agissait d’un véhicule qui appartenait au segment intermédiaire supérieur. La voiture est devenue si populaire que dans les premières années de production il y avait une liste d’attente, dans certains cas plus de deux ans, et dans les cas extrêmes bien plus de deux ans.

126 séries S-Class Saloons, 1979 - 1985 (première génération)

En septembre 1979, une nouvelle génération de la Classe S a été présentée au Salon international de l’automobile de Francfort IAA. La gamme de la série 126 comprenait d’abord sept modèles. Il y avait un choix de quatre moteurs – du moteur de carburateur à six cylindres de 2,8 litres avec 156 ch au moteur V8 tout aluminium de 5,0 litres avec injection d’essence et 240 ch. En outre, on pourrait décider entre deux variantes du corps. À côté de la version normale il y avait une variante prolongée comme cela avait été offert pendant des générations dans les berlines de classe supérieure. Cette fois, l’élargissement de l’empattement de 140 mm a été plus remarquable que d’habitude. Comme toujours, tout était bénéfique pour l’espace pour les jambes du passager et la largeur d’entrée des portes arrière