Ma passion pour la marque « Mercedes-Benz »

M. Ockhuisen explique :

«Je collectionne principalement des véhicules non restaurés, mon approche est généralement de vendre sur les modèles moins désirables et de garder les meilleures voitures pour ma collection.» M. Ockhuisen récupère ses véhicules de tous les coins du globe et poursuit : « J’ai un réseau mondial. Par exemple, ce Ponton de 1957 était resté garé dans le garage d’une veuve pendant dix-neuf ans, et n’avait été conduit que pendant deux ans. Et chaque voiture a sa propre histoire comme ma Mercedes-Benz 220D d’un retraité de Fribourg. Il le conduisait deux fois par an à sa maison de vacances près de Bodensee , et de temps en temps il garait la voiture sur les blocs pour laisser le moteur fonctionner. En conséquence, j’ai pu acheter la voiture pratiquement inutilisée. Parfois, je pense que ma passion pour la marque aide à convaincre les gens de me vendre leurs voitures, parce qu’ils savent que leur voiture sera entre de bonnes mains.»